« ouvèze Payre Energies veut passer à la vitesse supérieure », Dauphiné Libéré- Avril 2019

Avec 2 errata cependant:

  • OPE n’envisage pas pour le moment de redistribution car aujourd’hui les montants sont encore un peu petit au vue de la gestion que cela entrainerait (comme discuté lors de l’Assemblée Générale de 2019)
  • OPE n’envisage pas de développer d’autres énergies renouvelables dans l’immédiat, d’autant que les sociétaires souhaitent prendre le temps d’étudier la question (cf résultat des ateliers AG 2019)

le 8 mars, une soirée pour les sociétaires d’Ouvèze Payre Energie

Qui parle sème. Qui écoute récolte

ça phosphore!

La soirée du vendredi 8 mars a été bien occupée pour les 28 sociétaires présents à l’assemblée générale d’Ouvèze Payre Energies (OPE). Le collège de gestion souhaitait pour cette session, non seulement partager les avancées des projets, mais aussi consulter les associés sur leurs ambitions pour leur société.

Cela a donc commencé avec un atelier en petites tablées pour imaginer le futur pour les 5 prochaines années. Que désirons-nous pour OPE? Que ne voulons-nous pas? Quelles sont les craintes? Les espoirs? Deux thèmes ont pu être abordés :

  • OPE doit-elle développer des énergies renouvelables autre que l’électricité photovoltaïque ?
  • OPE doit-elle développer des d’actions tournées vers les économies d’énergies ?

Ce temps de réflexion a été lancé autour de phrases clivantes permettant de réagir. Ont été évoqués : les problèmes (quelles sont les interrogations ? les limites ? les craintes…), puis les solutions dans un monde idéal (il n’y pas de limite à notre imaginaire !) et enfin les solutions concrètes qui pourraient être envisagées.

Thème 1 :Le développement d’autres énergies renouvelables

Les résultats bruts :

Conclusion 1 : quelques éléments auxquels le collège de gestion devrait prêter attention

La tendance générale s’oriente vers une diversification prudente afin de s’assurer que le développement d’OPE ne se fasse pas en contradiction avec les valeurs des sociétaires. Notamment sur le développement soutenable (écologiquement et socialement ) aux différentes échelles (du local à l’international).

L’étude est l’outil proposé le plus souvent afin de mieux connaître les intérêts, les impacts, les concurrence d’usages… d’un tel développement local.

Trouver des partenaires ou des structures en capacité de soutenir le travail des bénévoles sur cette question est une autre perspective.

Thème 2: La mise en œuvre d’action de promotion des économies d’énergie

Les résultats bruts :

Conclusion 2: quelques éléments auxquels le collège de gestion devrait prêter attention

Un consensus se dégage de la discussion du groupe sur le fait qu’il n’appartient pas à OPE de mettre en œuvre des actions dans le domaine des économies d’énergie car il existe de nombreuses organisations qui en sont chargées (ADEME, ALEC07,…) et que ce n’est pas la vocation d’une SAS de conduire des actions militantes visant à des changements de comportement des usagers.